Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Atelier scientifique international au siège des TAAF du 15 au 18 mai (...)

15 mai 2012

Atelier scientifique international au siège des TAAF du 15 au 18 mai 2012

Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) accueillent du 15 au 18 mai un atelier scientifique sur les connaissances marines des archipels de Marion et Prince Edward (Afrique du Sud) et de Crozet (France).

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet de création d’un réseau représentatif d’aires marines protégées (AMP) dans la zone de la convention CCAMLR (Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique).

JPEG - 172.8 ko

De nombreux scientifiques sont présents notamment Philippe Koubbi, professeur écologue au laboratoire d’Océanographie de Villefranche (France), responsable du programme français et vice président du conseil scientifique de la CCAMLR et Rob Crawford, responsable scientifique au service de gestion côtière et marine du ministère des affaires environnementales d’Afrique du Sud.
Ils sont accompagnés par des chercheurs étrangers et français dont le Professeur Guy Duhamel du Muséum national d’histoire naturelle, Charles-André Bost du CEBC-CNRS (ornithologue) etc.

L’objectif de cet atelier est de mutualiser les connaissances et d’identifier les zones à forte valeur patrimoniale du plateau de Del Cano et des îles Prince Edward en Afrique du Sud ainsi que des îles françaises de l’archipel de Crozet, administré par les Taaf.

La compilation et l’analyse de ces données permettront dans un deuxième temps de déterminer des cartes scientifiques prenant en compte le biotique (le vivant) et les milieux où vivent ces espèces (courants, salinité …).
Ce travail d’éco-régionalisation de la zone France-Afrique du Sud, associé à la prise en compte des usages de ces espaces maritimes, permettra, in fine, de déterminer les zones écologiques à protéger, et le cas échéant de préfigurer un projet d’aire marine protégée.