Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Conseil scientifique sur l’élaboration du second plan de gestion de la (...)

27 février 2017

Conseil scientifique sur l’élaboration du second plan de gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises

Dans le cadre de l’élaboration du second plan de gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises (le premier étant arrivé à échéance fin 2016), ainsi que suite à l’extension de la Réserve naturelle en décembre dernier, le XIème Conseil scientifique de la Réserve s’est réuni au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) les 15 et 16 février 2017, après la tenue d’un atelier préparatoire sur les milieux marins le 14 février 2017.

Validé fin 2010, le plan de gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises constitue le document-cadre pour la gestion du site sur la période 2011-2015. Après une année de prolongation, ce premier plan de gestion est arrivé à échéance fin 2016.

Conformément aux dispositions du décret portant création de la Réserve, l’évaluation du premier plan de gestion a été réalisée en 2016 par l’équipe de la Réserve, avec l’appui du Conseil scientifique et des services concernés au sein de la collectivité des TAAF. Cet important travail de capitalisation a permis de dresser un bilan de la mise en œuvre des actions et d’identifier les perspectives de gestion. Par ailleurs, l’extension de la Réserve naturelle sur sa partie marine nécessite la prise en compte de nouveaux enjeux de conservation.

L’élaboration d’un nouveau plan de gestion répond donc à un double défi : inscrire l’action de la Réserve dans la continuité de l’exercice précédent, en s’appuyant sur l’ancien plan de gestion et son évaluation, et définir les objectifs de gestion à moyen et long termes liés à l’extension de la Réserve.

Dans cette perspective, le Conseil scientifique de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises a tenu, sous la présidence d’Henri Weimerskirch, une première séance de travail, visant à définir l’ossature du futur plan de gestion et donnant lieu à de fructueux échanges sur l’ensemble des thématiques qui nécessitent une collaboration du gestionnaire de la Réserve avec les opérateurs de recherche. Ce XIème Conseil scientifique, ainsi que l’atelier préparatoire sur les milieux marins du 14 février, ont permis de stabiliser les enjeux de conservation du futur plan de gestion puis de discuter des facteurs d’influence et des actions à mettre en œuvre ces dix prochaines années.

Le Conseil scientifique a bénéficié de la présence de plusieurs agents de la Réserve naturelle et de l’ouverture de la séance à des experts et référents scientifiques non membres. Les organismes suivants étaient représentés : le Centre national de la recherche scientifique (UMR 6282), le Muséum national d’histoire naturelle (UMR BOREA), l’Université de Lorraine (LIEC), l’Université de Bourgogne (CEFE), l’Université de Tromsø en Norvège, la Ligue pour la protection des oiseaux et l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Une version plus aboutie du plan de gestion sera de nouveau présentée au Conseil scientifique les 13, 14 et 15 juin prochain. Avant cette date, un exercice similaire aura lieu avec le Comité consultatif de la Réserve naturelle en avril 2017, étant entendu que la finalisation de ce second plan de gestion est attendue pour le dernier trimestre 2017.