Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Contrôle des pêches à Juan de Nova : saisie de 12 embarcations de pêche et de (...)

19 octobre 2017

Contrôle des pêches à Juan de Nova : saisie de 12 embarcations de pêche et de 60 kg d’holothuries

Une importante opération de contrôle des pêches, réalisée à Juan de Nova, a permis de procéder à la saisie de 12 embarcations de pêche.

Suite à un signalement par le détachement militaire de Juan de Nova (Iles Eparses) de la présence de pêcheurs en action de pêche illégale dans le lagon de l’île, un contrôle a été mené le mardi 10 octobre 2017 par l’équipage du patrouilleur des FAZSOI « LE MALIN ». 3 bateaux-mères, 17 pirogues et 83 pêcheurs ont ainsi été interceptés en action de pêche interdite aux holothuries. En étroite collaboration avec le CROSS REUNION et le gendarme détaché sur l’île, l’équipage du MALIN a procédé aux investigations nécessaires.

Au total, 12 pirogues, près de 60 kg d’holothuries (concombre de mer) ainsi que du matériel de pêche ont fait l’objet d’une saisie par le directeur de la mer sud océan Indien après consultation du parquet de Saint-Denis et confirmation par le juge des libertés et de la détention.

Les pêcheurs ont ensuite embarqué sur les bateaux-mères et ont quitté la zone, après que le commandant du MALIN se soit assuré de la présence en quantité suffisante de carburant, d’eau et de vivres à bord des embarcations contrevenantes pour leur voyage retour.

Ce type d’opération de contrôle, qui fait partie des missions prévues au titre du Plan régional de contrôle des pêches mis en place par le préfet de La Réunion, délégué du gouvernement pour l’action de l’État e mer, confirme la volonté de la France de protéger ses ressources halieutiques sur cette île dont la gestion est confiée à l’administration des TAAF.

Il s’agit de la troisième opération de ce genre conduite à Juan de Nova en 2017. La pêche illicite d’holothuries, espèce très lucrative destinée au marché asiatique et très présente dans le lagon de Juan de Nova, est régulièrement constatée. Elle est réalisée par des bateaux-mères équipés chacun d’une dizaine de pirogues servant de support de pêche avec à leur bord une vingtaine de marins.

Les holothuries sont garantes de l’équilibre des écosystèmes lagunaires. Le pillage de ces espèces constitue une grave menace pour les lagons dans lesquels il est pratiqué.