Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Déroutement du Marion Dufresne II vers un navire en détresse

8 septembre 2013

Déroutement du Marion Dufresne II vers un navire en détresse

Le Marion Dufresne II suspend sa rotation logistique pour se porter au secours d’un palangrier sud-africain.
Ce dimanche 8 septembre 2013, à 17h45, l’opération d’assistance est terminée. Le Marion Dufresne reprend la direction de Kerguelen.

Mise à jour du 8 septembre 2013 :
Arrivé sur zone en début de matinée ce dimanche 8 septembre, le Marion Dufresne a déployé les moyens matériels et humains nécessaires pour mener les réparations du groupe électrogène du palangrier sud-africain.
Après 8 heures d’intervention, le navire de pêche a retrouvé propulsion et manoeuvrabilité. Il poursuit sa campagne de pêche, pendant que le Marion Dufresne reprend le fil interrompu de sa tournée logistique dans les terres australes françaises.
Il est attendu sur l’archipel de Kerguelen en milieu ou fin de semaine.
Un marin du palangier est resté à bord du Marion Dufresne pour surveillance médicale.
Cette opération d’assistance pleinement réussie démontre le grand professionnalisme de l’équipage du navire ravitailleur des TAAF.

[crédit photo : Vincent Kerzerho]

Communication du 7 septembre 2013 :
Le Marion Dufresne II est actuellement en rotation logistique de ravitaillement des bases australes françaises.
Jeudi 5 septembre dernier, après avoir effectué la relève des personnels et le ravitaillement de la base Alfred Faure, il a quitté l’archipel de Crozet pour poursuivre sa route vers l’archipel des Kerguelen.

Mais depuis ce vendredi 6 septembre, il a pris un nouveau cap, plein ouest, après appel du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de La Réunion (CROSS) pour porter assistance à un bateau de pêche sud-africain en difficulté dans la zone.

En effet, le palangrier « El Shaddai », en opération de pêche dans les Zones Economiques Exclusives (ZEE) des îles Marion et Prince Edouard, est en panne de générateur depuis trois jours et dérive sans contrôle, sur des mers où le climat se dégrade rapidement. Il est prévu une arrivée sur zone ce dimanche 8 septembre en matinée pour le Marion Dufresne qui mettra en œuvre et à disposition tous ses moyens humains et techniques pour prêter assistance aux 37 membres d’équipage du palangrier en détresse.

Le CROSS Réunion assure l’interface entre les autorités sud-africaines de recherche et de secours en mer, le navire en détresse et le Marion Dufresne II. La collectivité des TAAF, en collaboration avec la CMA-CGM, met tous les moyens nécessaires à disposition pour répondre au mieux à cette opération qui s’inscrit dans la déclinaison classique du principe d’assistance aux personnes en détresse en mer, dans une zone caractérisée par un faible nombre de passages de navires.
Ce contretemps engendrera naturellement un retard conséquent sur le planning de la rotation logistique du Marion Dufresne.