Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Ecouter ou ré-écouter l’émission "Quels trésors cachent les îles éparses ?" (...)

1er juillet 2014

Ecouter ou ré-écouter l’émission "Quels trésors cachent les îles éparses ?" diffusée le 25 juin sur RFI

L’émission Autour de la question - Quels trésors cachent les îles éparses ? diffusée le 25 juin 2014 sur RFI, accueillait deux invités présents pour l’occasion ; Marc Trousselier, directeur de recherche CNRS et Cédric Marteau, directeur de la conservation du patrimoine naturel des TAAF.

JPEG - 80.6 ko

Article extrait du site web de RFI dédié à l’émission Autour de la question (+ podcast) :
http://www.rfi.fr/emission/20140625-2-quels-tresors-cachent-iles-eparses

"Nos invités du jour Marc Trousselier, directeur de recherche CNRS au laboratoire Écologie des systèmes marins côtiers à Montpellier (CNRS/Universités Montpellier 1 et 2/IRD) et Cédric Marteau (Terres australes et antarctiques françaises) pour les résultats des travaux sur les Iles Éparses, s’interrogent autour de la question : « Quels trésors cachent les îles éparses ? ».

Les îles Éparses, situées dans le Canal du Mozambique, font à nouveau l’objet de débats en France et à Madagascar. Les deux pays se disputent la souveraineté de ces quatre îles, échouées autour de l’île Rouge, depuis le début des années 1970, suite à un appel du président Ratsiraka.

L’épineux dossier des îles Éparses refait surface dans le débat public. Voilà 40 ans que la France et Madagascar se disputent la souveraineté des quatre petites îles situées dans le Canal du Mozambique : île Europa, Bassas da India, les îles Glorieuses et l’île Juan de Nova.

Habitées par quelques scientifiques et militaires, les îles Éparses sont, officiellement, françaises, mais revendiquées par Madagascar. Outre les dimensions stratégique, économique et environnementale, les îles Éparses regorgeraient d’importants gisements de pétrole, d’où l’acharnement de ces deux pays à vouloir la mainmise sur ces îles pourtant bel et bien situées autour de Madagascar !"