Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > "Escales au bout du monde", projet d’un beau livre sur les TAAF

20 octobre 2012

"Escales au bout du monde", projet d’un beau livre sur les TAAF

Suivre l’aventure de la réalisation d’un beau livre au coeur des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) par Stéphanie LEGERON et Bruno MARIE.

Pour tout savoir sur le projet "Escales au bout du monde :

LE PROJET

Aucun livre n’a encore présenté les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) dans leur ensemble. S’il existe de nombreux ouvrages traitant des TAAF, nul n’a encore réuni tous les districts (Iles Eparses, Terres Australes et Terre Adélie).

Pour sensibiliser le public à l’histoire de ces territoires reculés, quasiment inaccessibles, il est important de les décrire dans leur unité et à l’échelle de l’immense domaine qu’ils englobent géographiquement, dans lequel ils sont autant de traits d’union avec les autres collectivités françaises et les pays littoraux.

Nous avons proposé à l’Administration des TAAF de travailler à la réalisation d’un beau livre de grand format, mêlant textes et photographies, témoignages d’intervenants ou de personnels (militaires, météo, scientifiques, pêcheurs, hivernants…), afin de rendre compte de l’extraordinaire biodiversité des « Terres Extrêmes », mais aussi de leurs vocations – dont la gestion de la pêche, de l’environnement, la valorisation patrimoniale à la fois maritime et insulaire -, et des enjeux qu’ils représentent en tant qu’observatoires privilégiés pour la recherche scientifique.

Il s’agira d’une édition de découverte et de voyage inédite, différente des publications classiques, le lecteur n’ayant, sauf exception, jamais accès aux destinations présentées, cela conférant à la thématique du livre un attrait évident.

La réalisation du livre prendra 2 années (de novembre 2012 à fin 2014). Les auteurs embarqueront sur le Marion Dufresne en nov. 2013 pour 2 mois de navigation (dont un "stop" d’un mois aux Kerguelen) dans les îles Australes. Retour prévu en déc. 2013. Le déplacement en Terre Adélie (Antarctique) est programmé pour fin 2013 ou début 2014. Les missions dans les îles Éparses (plus proches et plus faciles d’accès) s’échelonneront quant à elles sur l’année 2013.

La parution du livre est fixée à fin 2014.

LES AUTEURS

La réalisation du livre prendra 2 années (de novembre 2012 à fin 2014). Les auteurs embarqueront sur le Marion Dufresne en nov. 2013 pour 2 mois de navigation (dont un « stop » d’un mois aux Kerguelen) dans les îles Australes. Retour prévu en décembre 2013. Le déplacement en Terre Adélie (Antarctique) est programmé pour février 2014. Les missions dans les îles Éparses (plus proches et plus faciles d’accès) s’échelonneront quant à elles sur l’année 2013.

Le travail des auteurs ne fait l’objet d’aucune rémunération autre que celle qui pourrait, à l’horizon 2014, découler d’une partie des ventes de l’ouvrage produit. L’investissement en temps et en matériel restant important (équipement photo et matériel informatique, déplacements et hébergements pour rejoindre Hobart en Tasmanie, attirail vestimentaire souvent coûteux, investissement en temps pour recherches documentaires et iconographiques, prises de vues photographiques, traitement d’images, rédactionnel, mise en page, impression de l’ouvrage, etc.), nous recherchons donc des partenaires et/ou mécènes pour soutenir notre projet.

Stéphanie LÉGERON
Gérante d’Ar’image depuis septembre 2007, société de communication et d’édition implantée à Mayotte. Créatrice et directrice de publication du magazine "Mayotte magazine", trimestriel ayant trait à l’actualité ainsi qu’à la culture, aux voyages et aux loisirs mahorais et régionaux (www.mayottemagazine.com). Elle travaille également dans le cadre d’éditions de journaux d’entreprises, livrets, guides touristiques (rédaction de textes, photographies, mise en page).
Créatrice de la société OcéIndia à la Réunion en août 2010, elle produit notamment, en partenariat avec Bruno MARIE, l’Agenda de l’océan Indien (rédaction des textes, photographies). Elle a exposé, pour le compte de la Préfecture de la Réunion et en décembre 2011, de nombreuses photographies dans le cadre des Assises de la mer et du le Livre Bleu sud océan Indien (paysages de Mayotte).

Bruno MARIE
Après des études en architecture et en droit de l’urbanisme, couplées à 6 années d’activités liées à l’événementiel (Palais Omnisports de Paris Bercy, Cirque d’Hiver, Palais des Congrès…) et 10 années passées au sein de bureaux de maîtrise d’oeuvre – à Paris – puis de cabinets d’architectes – à Mayotte -, il s’installe à Mayotte comme photographe indépendant puis fonde, en 1999 et toujours à Mayotte, deux sociétés : "Archipel", une agence de pub – qu’il dirigera durant 10 ans avant de la céder – et Les Éditions du Baobab (www.editionsdubaobab.com), une maison d’édition qu’il dirige encore aujourd’hui et dont la vocation première est de promouvoir les auteurs régionaux et/ou les textes ayant trait aux îles de l’océan Indien ouest (Madagascar, Mayotte, Les Comores).
Il quitte Mayotte en 2008 pour l’île de la Réunion où il crée la société Insularis (création graphique et photographie) en conservant la gestion de sa maison d’édition implantée à Mayotte et sans oublier sa première passion : la photographie (nombreuses parutions et expo).