Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Inauguration de la station du CEA en Terre Adélie

8 mars 2016

Inauguration de la station du CEA en Terre Adélie

La nouvelle station du CEA, de son petit nom FRP32, a été inaugurée en présence de Cécile POzzo di Borgo, préfet administrateur supérieur des TAAF, de Thomas Philippe et Daniel Fouquet, personnels du CEA, de Marion François des Services Techniques des TAAF, de membres des services techniques de l’IPEV et des personnels de la base, le 10 février 2016.

Cette station de détection des particules radionucléides dans l’air est partie intégrante d’un plus large réseau français et mondial de surveillance des explosions nucléaires. Ce système de surveillance vise détecter, identifier et localiser tout explosion nucléaire d’une puissance supérieure à 1kT. Dans le cadre du Traité gérant la non-prolifération des essais nucléaires (CTBTO en anglais, OTICE en français), traité que la France a signé et ratifié, le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) est l’autorité nationale compétence et pour ce faire a demandé aux TAAF la mise en œuvre de cette station en Antarctique.

Le projet a démarré en 2007 pour être temporairement mis de côté puis relancé en 2012. Depuis 2012, les TAAF et l’IPEV, qui a réalisé les travaux sur place et l’acheminement, ont travaillé de concert pour mener à ce projet à fort enjeux international. Ce projet a subi du retard en raison des aléas climatiques qui ont fortement impactés l’accès à la station de Dumont D’Urville ces 3 dernières années. Malgré tout, et grâce à l’ingéniosité des équipes de l’IPEV, le retard a pu être minimisé et la mise en service réalisée cette année, avec seulement 1 an de retard.