Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Kerguelen en hiver, un air de grand sud !

16 juillet 2012

Kerguelen en hiver, un air de grand sud !

La glace a pris place à Kerguelen…

JPEG - 98.2 ko

"Petite pensée pour Arnaud mon ami chef de district de Terre Adélie (le deuxième sapeur–pompier actuellement en mission dans les TAAF)

JPEG - 76.8 ko

Depuis la fin de la MidWinter, nous avons connu sur Kerguelen une conséquente période de refroidissement. La base, pendant plusieurs jours, a été recouverte sous un manteau blanc de neige, de glace et de verglas. Comme si l’hiver avait attendu que l’on fête son arrivée en grande pompe avant de s’installer enfin au-dessus de notre petite communauté.
En ce samedi 7 juillet, profitant du soleil et de l’absence de vent annoncée par nos amis de Météo France, nous sommes un petit groupe à partir au lever du soleil pour une partie de pêche dans la rivière Château, qui coule à l’est de Port-aux-Français sur la Péninsule Courbet. Après avoir pris sa source à l’ouest au niveau des créneaux du Château dont elle tire son nom, et d’où elle s’échappe en une Grande Cascade qui paraît-il vaut le détour, la rivière longe Port-aux-Français par le nord avant d’obliquer au sud pour se jeter dans la baie Norvégienne.
Partout, mares, souilles et lacs se sont transformés en patinoires miniatures sous lesquelles on observe une nature figée dans une eau immobile. Mais rien de tout cela ne nous avait préparé à ce que nous découvrons en dépassant la dernière colline surplombant la rivière Château. Nous la rejoignons peu avant son embouchure, et découvrons avec stupéfaction, en lieu et place d’un cours d’eau gonflé par la fonte des neiges de montagne, un large et silencieux chaos de blocs de glace d’une épaisseur impressionnante. Pas un bruit, pas un frémissement, pas un seul craquement. Château, barrière liquide habituellement difficilement franchissable sans mouiller les bottes, s’est changée en un énorme serpent des glaces, immobilisé et rendu muet par le gel."


Patrick le DisKer et Véronique la Bibette

JPEG - 73.7 ko