Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > Districts > 3 - District de Crozet > > L’archipel de Crozet

> L’archipel de Crozet

Les îles Crozet (340 km2) sont composées de cinq îles volcaniques. La plus élevée culmine à 1 050 m. Le climat est typique de la zone subantarctique, particulièrement venteux et pluvieux, avec une température moyenne de l’air de 5°C et l’eau de 4°C. L’archipel se situe entre les latitudes 45° 95’ et 46° 50’ Sud et les longitudes 50° 33’ et 52° 58’ Est, dans le sud de l’océan Indien entre Madagascar et l’Antarctique. L’archipel est divisé en deux groupes distants d’environ 110 km . Le groupe occidental comprend les Cochons, les Apôtres et les Pingouins appelé îles Froides par Marion Dufresne qui les découvrit en 1772. Le groupe oriental comprend l’île de la Possession et l’île de l’Est.

JPEG - 32.2 ko

Historique

Les îles Crozet furent découvertes par l’expédition de l’explorateur français Marc-Jospeh Marion-Dufresne qui fit débarquer son second Julien Crozet sur l’île de la Possession le 24 janvier 1772. Crozet prit alors possession de l’archipel au nom de la France. Le capitaine britannique James Cook nomma ces îles d’après Julien Crozet, ayant également donné le nom de Marion-Dufresne à l’île Marion voisine de celle du Prince Edouard . Ces deux dernières îles sont administrées par l’Afrique du Sud.

JPEG - 11.2 ko

Après 1923 et l’affirmation de sa souveraineté, la France administre les îles Crozet comme une dépendance de Madagascar. Elles deviennent un district des Terres australes et antarctiques françaises en 1955 lors de la création du Territoire. En 1961, une première mission a lieu sur l’île de la Possession. En 1963, la base permanente est construite au-dessus du site de Port-Alfred, elle reçoit en 1969 le nom d’Alfred Faure, un ingénieur des travaux météorologiques, pionnier passionné des Taaf, organisateur de la base et premier chef de ce district et affectueusement surnommé « homo antarcticus ».

Géologie

Les îles Crozet représentent les points émergés d’un vaste plateau sous-marin (différent de celui de l’archipel des Kerguelen). Elles sont entièrement d’origines volcaniques, principalement formées de basalte (roche volcanique refroidie en surface), mais on retrouve quelques dépôts sédimentaires également (île des Pingouins). Elles sont des restes de sommet de volcans, dont les flans se sont effondrés en mer, créant ces paysages et morphologies chaotiques. Les datations ont données des âges les plus anciens à 8 millions d’années pour cet archipel. Les unités volcaniques les plus récentes sont âgées d’environ 100 000 ans.

Sources : Giret et al., 2003. Géologie des îles Crozet. In Géologues, spécial DOMT-TOM, 137, juin 2003.

Climat

JPEG - 10.6 ko

Les variations de températures sont généralement faibles. La température moyenne annuelle est d’environ 5°C et les extrêmes enregistrés sont - 5,4°C et + 23,1°C. Le régime des vents, de secteur ouest dominant, est assez violent. Le vent souffle avec des rafales supérieures à 100 km/h 120 jours par an en moyenne. Des pointes à plus de 180 km/h sont régulièrement enregistrées. Il pleut beaucoup et de manière répartie sur toute l’année : environ 2500 mm/an. Il peut neiger à chaque période de l’année mais la neige ne reste jamais longtemps au sol.

Faune et Flore

JPEG - 50.4 ko

Les îles Crozet abritent quatre espèces de manchots, surtout des gorfous dorés (4 millions d’individus, également appelé gorfou macaroni) et des manchots royaux. Le gorfou sauteur et le manchot papou sont également représentés.

JPEG - 10.5 ko

Parmi les autres animaux vivant sur les îles Crozet, on trouve d’autres oiseaux marins : pétrels (pétrels géants, pétrels à menton blanc, petits pétrels), albatros (albatros hurleurs, albatros à tête grise, albatros à sourcils noirs, albatros à bec jaune, albatros fuligineux), skuas, goélands dominicains, et des mammifères marins : otaries, éléphants de mer, orques.

Parmi les végétaux emblématiques de l’île, on peut citer le chou de Kerguelen et l’azorelle.

crédits photos : Stefano Unterthiner, Lucia Simion