Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > L’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » présentée à La (...)

1er février 2016

L’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » présentée à La Réunion

A partir d’un ensemble de documents, d’objets historiques et archéologiques, le public est invité à découvrir la tragédie des esclaves oubliés de Tromelin au musée de Stella Matutina.

Mercredi 27 janvier 2015, le Préfet administrateur supérieur des TAAF, Cécile Pozzo di Borgo, la Conseillère Régionale déléguée à la promotion de la culture, et à l’identité Réunionnaise, Aline Murin Hoarau, le Directeur des Affaires Culturelles Océan Indien, Marc Nouschi, le représentant du recteur de l’Académie de La Réunion et Chancelier des Universités, le Directeur interrégional Grand Sud-Ouest de l’INRAP, David Zurowski, l’archéologue Sous-marin et Insulaire du GRAN, Max Guérout et la Réunion des Musées Régionaux, ont inauguré la version réunionnaise de l’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » présentée au musée Stella Matutina à Piton Saint-Leu, jusqu’au 30 septembre 2016.

Plus d’une centaine de personnes ont participé au vernissage et ont pu découvrir en avant-première cette exposition complète et variée qui met en valeur l’histoire tragique des naufragés de l’Utile sur l’île Tromelin à travers des panneaux d’exposition, des maquettes, des vidéos, des objets archéologiques et historiques…

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’état (18 expositions en 2015).

Une médiation scientifique et culturelle, à travers des visites guidées pour le grand public et pour les scolaires, est organisée (le lundi à 15h pour le tout public et les mardis et jeudis de 9h30 à 11h et de 11h30 à 13h pour les scolaires) et accompagnée d’un atelier de fouille archéologique.

JPEG - 100.1 ko
Les élèves du lycée Roland Garros du Tampon à l’occasion de la première visite scolaire de l’exposition guidée par la médiatrice scientifique et culturelle.

Contact et réservation :
Pour un meilleur confort, le nombre de places est limité à chaque visite, nous vous conseillons de réserver :
Musée Stella Matutina
0262 34 59 60 - stella.reservation@museesreunion.re

Des événements ont été et seront organisés tout au long de l’exposition :

Plus d’une soixantaine de personnes ont assisté à la conférence « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés : regard sur 10 ans de recherches » animée par Max Guérout et Thomas Romon, le vendredi 29 janvier à 17h30 dans l’auditorium de Stella Matutina.

Les rencontres avec Sylvain Savoia et les séances de dédicace de l’album de bande dessinée : Les esclaves oubliés de Tromelin se tiendront le mercredi 2 mars à 16h à la boutique du musée et le vendredi 4 mars à 18h à la Cabine à Bulles à Saint-Pierre.

L’auteur fera partager au public son expérience de la vie et d’une mission archéologique sur l’île au travers de deux récits complémentaires. L’histoire des esclaves et le journal des fouilles forment une passionnante approche croisée, sous le trait de cet auteur confirmé.

L’exposition propose au public un journal présenté sous la forme d’une grande carte marine de l’océan Indien, que le spectateur est invité à plier et à emporter. Au verso, les grandes thématiques présentées dans l’exposition sont reprises. Il est disponible gratuitement dans la salle d’exposition au musée Stella Matutina à Piton Saint-Leu, à l’accueil du siège des TAAF à Saint-Pierre et en téléchargement.

L’Inrap développe une collection de dossiers thématiques multimédia dédiés aux sites archéologiques, aux périodes chronologiques, aux méthodes de l’archéologie, aux expositions en cours… à travers un webmag

Télécharger le dossier de presse.

Télécharger le journal de l’exposition.

Télécharger le communiqué de presse de l’itinérance de l’exposition métropole.

Télécharger le dossier pédagogique de l’exposition.

Plus d’informations sur l’exposition inaugurée à Nantes.