Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > La cérémonie du 14 juillet dans les districts

19 juillet 2015

La cérémonie du 14 juillet dans les districts

Partout en France métropolitaine et outre-mer, mairies et lieux publics se parent le 14 juillet des couleurs tricolores pour célébrer la prise de la Bastille, l’un des symboles de la naissance de la République Française. Les districts austraux et antarctique des TAAF n’ont pas manqué l’occasion de célébrer également la fête nationale. Retour sur la journée du 14 juillet 2015 dans les territoires.

CROZET :

La cérémonie du 14 juillet à Crozet s’est déroulée en présence de tous les hivernants de la base Alfred Faure et pour une fois en absence totale de vent (record de l’année enregistré deux jours auparavant avec 171 km/h ). Militaires, contractuels et Volontaires du Service Civique (VSC) ont pu assister à la revue des troupes par le chef de district et commandées par l’Adjudant-Chef CARABIN.

Le chef de district a procédé à la lecture d’un discours mettant en avant les valeurs fondatrices de la République : Liberté, Égalité et Fraternité. L’occasion de réaffirmer la souveraineté française sur ce territoire qui ne dispose pas d’une population autochtone permanente. C’est aussi avec la présence des personnels de la mission qui œuvrent dans des actions de recherche au profit des laboratoires scientifiques français et de la conservation du patrimoine de la réserve naturelle nationale que s’exerce cette souveraineté.

KERGUELEN :

Port-aux-Français n’a pas fait exception à la règle. Tous les hivernants de la mission 65 se sont réunis devant le mât des couleurs : d’un côté les hivernants en tenue civile, de l’autre les militaires en costume et casquette, alignés face au mât.

Après une revue des troupes par le chef de district, le médecin-chef, et le représentant de l’IPEV, le 14 juillet a été célébré sous la neige et un soleil éclatant.

Des représentants de l’armée de terre et de la Marine nationale ont hissé le drapeau français au son de la Marseillaise, avant le discours du chef de district.

L’ensemble des ressources logistiques a défilé sur la base, sous les vivats d’une "foule" massée tout au long du trajet…

Dans les TAAF plus qu’ailleurs, où la présence militaire a pour fonction, entre autres, d’assurer la souveraineté de la France, l’importance de la « Nation » se fait sentir : il est bon de se souvenir d’où nous venons pour qui nous sommes là, et grâce à qui.

AMSTERDAM :

Dernière cérémonie militaire à Amsterdam pour la mission 66 sur une base rasée de près suite à la journée de jardinage collégiale effectuée la veille. Les engins n’ont pas défilé mais les militaires avaient fière allure et l’ensemble de la communauté a fait le déplacement vers le mât central de l’avenue Martin-de-Viviès.

La cérémonie des couleurs a été suivie de la lecture du petit mot traditionnel sur les valeurs de la République et le sens particulier qu’elles prennent sur ce petit bout de France. Elle s’est ensuite prolongée au Skua (vie commune) par un pot suivi d’un repas de circonstance.

TERRE ADELIE :

Même si, depuis 800 000 ans, la chute moyenne annuelle de neige en Antarctique n’excède pas 3 cm, il arrive que les statistiques soient contredites par un évènement historique, et c’est bien le moins que l’on puisse attendre en tant que français… pour un 14 juillet !

Il est ainsi tombé un mètre de neige sur la base Dumont d’Urville dans la journée du 13 juillet sous l’effet cumulé d’une température clémente pour la saison (-15°C) et d’un fort vent en provenance du continent.
Résultat, au matin du 14, c’est une armée de sapeurs qui a entrepris de dégager le mât de pavillon afin de pouvoir donner à la cérémonie toute la solennité requise.

Finalement, avec un léger retard sur l’horaire, mais toujours avec 8 heures d’avance sur la métropole, 15 courageux hivernants, au premier rang desquels les sous officiers de l’armée de l’air en grande tenue, ont salué les couleurs avec quelques larmes dans les yeux, dont le vent glacial et l’émotion républicaine se disputaient le motif.

La Marseillaise, a rassemblé l’ensemble des hivernants, dans le bâtiment du séjour, autour d’un banquet républicain.

De glace, de vent et de joie : tel fut le contenu du 14 juillet 2015 en Terre Adélie pour la 65ème mission polaire française.