Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > La rénovation des bâtiments de l’île de Tromelin

10 octobre 2014

La rénovation des bâtiments de l’île de Tromelin

A Tromelin, les affres du temps et les conditions extrêmes mettent à mal les constructions (cyclones, corrosion).

JPEG - 133.9 ko
La rénovation des bâtiments de l’île de Tromelin
Le bâtiment avant rénovation

Le bâtiment principal a été construit en 1965-1966 en béton armé « corallien » ; au départ des météorologues en 2011, un diagnostic de l’APAVE, missionnée par le service technique des TAAF, a confirmé la nécessité de réhabiliter ce bâtiment.
Les missions de trois personnes, qui se succèdent pour assurer la souveraineté française sur l’île, assurent l’entretien de la station, mais ne sont pas gréées pour une rénovation importante, impliquant des moyens humains et matériels pour des travaux en hauteur. Il a donc été décidé de faire réaliser ces travaux par l’entreprise SITEC, dont les équipes sont rompues aux travaux en site isolé.

Les travaux de rénovation extérieure du bâtiment principal de Tromelin se sont achevés le 1er octobre dernier, 60 ans après la première mission d’installation de Météo France sur l’île. Ils se sont déroulés en deux phases : en 2013, il s’agissait principalement de la réfection de la couverture intermédiaire, de l’étanchéité de la façade la plus exposée au vent, et de travaux de maçonnerie et de renforcement de structures ; en 2014, ont été réalisées la couverture supérieure (en lien étroit avec le service Télécoms des TAAF, Météo-France, la DMSOI et l’Aviation Civile, qui y ont installé des antennes, le phare et des panneaux photovoltaïques), l’étanchéité des 3 autres façades, la couverture de l’ancien abri gonflage et celle du hangar accolé au bâtiment principal. Le coût total de l’opération s’élève à 120 000 €.

JPEG - 124.5 ko
La rénovation des bâtiments de l’île de Tromelin
Le bâtiment après rénovation

Il restera à achever la réfection intérieure du bâtiment principal, par les missions successives (les chambres et les circulations sont déjà terminées). Pour mémoire, le préfet Pascal Bolot avait également acté début 2013 la conservation des anciennes stations météo d’Europa et Juan de Nova, de l’ancien camp militaire de Glorieuses, et leur rénovation. Celle du bâtiment météo d’Europa s’est donc déroulée en novembre 2013, en étroite collaboration avec les FAZSOI. Celle du bâtiment météo de Juan de Nova se déroulera entre le 20 octobre et le 5 novembre prochain, puis en 2015, tandis que les travaux sur Glorieuses sont programmés en 2015/2016.