Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Le CNES distingue l’expérience du pendule de Foucault à Kerguelen de Béatrice (...)

19 mai 2014

Le CNES distingue l’expérience du pendule de Foucault à Kerguelen de Béatrice Laudet

Béatrice Laudet, médecin-adjoint du district de Kerguelen entre 2012 et 2013, a remporté le 19 décembre 2013 le jeu-concours organisé par le Centre national d’études spatiales (CNES) grâce à son expérience du pendule de Foucault sur Kerguelen.

JPEG - 122.3 ko

Lors de son séjour sur le district de Kerguelen en tant que médecin-adjoint, Béatrice Laudet a expérimenté le "premier pendule de Foucault installé sur un territoire français de l’hémisphère sud, à Kerguelen, dans les Terres australes françaises".
Cette expérience a été réalisée en partenariat avec l’association l’AMAPEF, l’Institut polaire français IPEV, le Musée des arts et métiers à Paris et la collectivité des TAAF.
>> Découvrir l’expérience du pendule de Foucault de Kerguelen

De retour en France, la présentation de son projet du pendule de Foucault basé à Kerguelen a été sélectionnée parmi plus de 60 dossiers de candidature évalués par des experts tels que Jean-François Clervoy, astronaute et président de Novespace, et Christian Lardier, président de l’Institut Français de l’Histoire et de l’Espace.
A l’issue d’un oral organisé au siège du CNES à Paris le 19 décembre 2013, Béatrice Laudet a été désignée avec sept autres finalistes, lauréate du concours du CNES dans la catégorie "étudiant".
>> Résultats du jeu-concours pour des vols de découverte de l’apesanteur sur le site web du CNES

JPEG - 51.1 ko
© CNES

Les huit lauréats ont eu la chance de réaliser le 26 mars 2014 un vol en apesanteur sur les vols paraboliques ZERO-G de Novespace à Bordeaux.
Béatrice Laudet est ainsi la première étudiante en médecine à avoir remporté ce concours traditionnellement destiné aux futurs ingénieurs.

JPEG - 45.3 ko
© CNES