Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Les TAAF à la 38ème Réunion Consultative du Traité sur l’Antarctique (...)

16 juin 2015

Les TAAF à la 38ème Réunion Consultative du Traité sur l’Antarctique (RCTA)

La Réunion Consultative du Traité sur l’Antarctique (RCTA) et la 18ème réunion du Comité pour la Protection de l’Environnement (CPE) se sont tenues à Sofia (Bulgarie) du 31 mai au 10 juin 2015.

JPEG - 11.3 ko

Ces réunions annuelles auxquelles les TAAF participent permettent d’aborder les problématiques scientifiques, touristiques et logistiques propres au continent Antarctique, en complément des réunions de la Commission pour la Conservation de la Faune et de la Flore Marines de l’Antarctique (CCAMLR). Cet événement a rassemblé les délégations des 50 Parties au Traité sur l’Antarctique : 29 Parties Consultatives, dont la France, disposant du pouvoir décisionnel lors des débats, et 21 Parties non Consultatives, ainsi que plusieurs observateurs et experts.

Pour les TAAF, Autorité Nationale Compétente française (ANC) pour toutes les activités réalisées par des ressortissants français en Antarctique, l’enjeu majeur était celui du renforcement de la coopération entre les Parties en vue de limiter le « forum shopping » (phénomène consistant dans la recherche d’autorisation par des ressortissants français auprès d’autres ANC), et le risque d’accident grave en Antarctique. Les TAAF ont exposé les défis auxquels elles sont confrontées, ont fait état de la procédure nationale d’instruction des demandes d’autorisation, et de l’arrêté du territoire n°2015-16 encadrant la sécurité des activités touristiques et non gouvernementales en Antarctique. La coopération Franco-chilienne dans la gestion d’une expédition non autorisée en Antarctique a été saluée par l’ensemble de la RCTA. Le 1er Forum des ANC a accueilli l’idée proposée par les TAAF d’un « tourisme Illégal, Non déclaré et Non réglementé – INN » en Antarctique qui pourrait, à terme, être considéré et sanctionné comme le sont les activités de pêche INN, en raison des risques que ce tourisme fait peser sur l’environnement et la sauvegarde des vies humaines. Les TAAF ont également participé à l’Atelier sur l’Education et la Sensibilisation, soulignant les initiatives entreprises avec plusieurs établissements scolaires.

Monsieur Michel Rocard, Ambassadeur pour les Pôles, est intervenu lors de la cérémonie d’ouverture par une déclaration visant à souligner l’importance de la CoP21 qui se tiendra à Paris (30 nov – 11 déc 2015). La France s’est engagée à renforcer la coopération scientifique pour soutenir la CoP21 et a rappelé le lien entre les zones protégées du Traité et l’importance de voir les aires marines protégées de l’océan austral adoptées lors de la prochaine réunion CCAMLR. Elle s’est impliquée dans les propositions relatives à la révision du manuel du CPE sur les espèces non indigènes et à l’organisation du symposium 25ème anniversaire du Protocole au Traité sur l’Antarctique relatif à la protection de l’environnement.

Photo : La délégation française composée (de gauche à droite) du Dr. Marc Lebouvier (expert), Dr. Yves Frenot (IPEV), M. Olivier Guyonvarch (MAE), Mme le Préfet Cécile Pozzo-di-Borgo (TAAF), Mme Fabienne Runyo (MAE), Dr. Ann-Isabelle Guyomard (TAAF), Dr. Anne Choquet (expert).

La XXXIXe RCTA aura lieu à Santiago du Chili, du 6 au 15 juin 2016.