Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Les TAAF à la XXXVe réunion de la CCAMLR

8 novembre 2016

Les TAAF à la XXXVe réunion de la CCAMLR

La réunion annuelle de la Commission et du Comité Scientifique pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) s’est tenue du 17 au 28 octobre 2016 à Hobart.

Cette année le fait majeur de la réunion a été l’adoption d’une Aire marine protégée en Antarctique, celle de la Mer de Ross (nouvelle mesure de conservation MC 91-05). Le président de la CCAMLR, M. Vasily Titushkin, s’est félicité d’un accord historique pour la protection de l’Océan austral.

L’UE, l’Australie et la France ont présenté leur proposition révisée de mesure d’AMP Est Antarctique. La mesure n’a pas pu atteindre le niveau du comité de rédaction en l’absence de consensus au sein de la Commission. Il en a été de même pour la proposition d’AMP en mer de Weddell.

Ces propositions d’AMP seront à nouveau modifiées et présentées à la XXXVIe réunion de la CCAMLR (du 16 au 27 Octobre 2017, à Hobart) avec l’espoir pour ces deux projets de passer l’étape du comité de rédaction.

Le représentant scientifique de la France a fait le point en Comité Scientifique sur l’extension de la Réserve naturelle actuelle dans les ZEE de Crozet et Kerguelen.
Le Comité Scientifique approuve la poursuite des recherches dans ces deux secteurs, sur la base de l’éco-régionalisation pélagique et du fait de leur importance capitale pour les grands prédateurs.

La France (TAAF) a présenté son rapport annuel pour la période 2015/2016. Cela a permis d’informer sur l’existence d’engins de pêche retrouvés dans les ZEE. La France a réaffirmé son engagement vis-à-vis de la relation bilatérale qu’elle a avec l’Australie. Elle a également annoncé l’arrivée d’un futur patrouilleur français l’Astrolabe en 2017 et a conclu en indiquant qu’un accord avec l’Afrique du Sud avait été signé afin de s’efforcer de combattre la pêche INN dans la zone australe.

Les limites de capture de pêche de légine dans les ZEE françaises et en haute mer ont été validées par le Comité Scientifique pour la saison 2016/17. Il en a été de même pour le poisson des glaces à Kerguelen.
La présidence de la CCAMLR sera assurée l’année prochaine par la république d’Afrique du Sud.

La Délégation française était représentée par : Didier ORTOLLAND, chef de délégation (MAEE/DJMer), Philippe KOUBBI (MNHN), Romain SINEGRE (MNHN), Anne GUILLEMAIN, (TAAF), Carole SEMICHON (MEEM-DAEI), Benoît TOURTOIS (MEEM-DPMA), Marc GHIGLIA (Union des armateurs de Pêche de France), Sylvain RAITHIER (COMATA).