Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Les TAAF aux Journées Européennes du Patrimoine

18 septembre 2017

Les TAAF aux Journées Européennes du Patrimoine

La maison Orré est la résidence du préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, à Saint Pierre de La Réunion. Elle est située 50 rue Désiré Barquisseau, dans le centre-ville de Saint-Pierre, à proximité du siège de l’administration des TAAF, situé rue Gabriel Dejean.

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, qui se sont déroulées les 16 et 17 septembre 2017, les Terres australes et antarctiques françaises ont ouvert, les jardins, la varangue et le rez-de-chaussée de la maison Orré, au public. L’ancien entrepôt Kerveguen, siège de la collectivité, a quant à lui servi de site de projections pour la 4ème édition de la soirée « Rivière d’Abord en lumière ».

A la maison Orré, les visiteurs accueillis par des étudiants en BTS Tourisme ont découvert à travers des visites guidées animées par un guide conférencier agréé par le ministère de la culture, l’histoire de cette villa créole.

JPEG - 103.3 ko
Le préfet des TAAF et le guide conférencier présentent la maison Orré aux visiteurs

Ils ont pu également rencontrer le préfet administrateur supérieur des TAAF, Cécile POZZO di BORGO, ainsi que le personnel de la résidence.

Lors de cet événement, c’est plus de 500 personnes qui sont venues durant le week-end, découvrir la maison Orré à travers des visites libres ou commentées et une exposition dédiée. Une dégustation « Manzé Kreol » était organisée le samedi à 11h par l’association AFEMAR et un conte musical de Marcel Tipveau intitulé « Sanave ou la légende du papang blanc » a animé le site le dimanche matin.

Le samedi soir, des animations artistiques se sont tenues sur les rives de la Rivière d’Abord avec notamment la mise en lumière de l’entrepôt Kerveguen avec des projections vidéo :

  • un ciné-concert de Sami Pageaux-Waro intitulé « Bagdad Fantaisie » mêlant film noir et blanc, muet et interventions graphiques de Gabrielle Manglou ;

  • une vidéo-mapping de Nicolas Schaub intitulée « Les clefs du temps ou l’histoire de Furcy » mettant en valeur l’humain en plongeant le spectateur dans l’histoire de Joseph Furcy, esclave exilé de l’île Bourbon vers l’île de France ;

  • une vidéo-mapping de Victor Corolleur intitulée « Lumière et Sens » jouant avec l’architecture même de l’entrepôt Kerveguen à travers des interactions lumière-matière.

Ces Journées Européennes du Patrimoine ont été une grande réussite et un vif succès auprès des visiteurs venus des quatre coins de l’île.