Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Madame Penchard se rendra aux Iles Eparses en juin prochain

13 janvier 2010

Madame Penchard se rendra aux Iles Eparses en juin prochain

Paris, 12 jan 2010 (dépêche AFP)

La ministre de l’outre-mer Marie-Luce Penchard a annoncé mardi qu’elle se rendrait en juin prochain dans les îles Eparses de l’océan Indien, rattachées aux Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) depuis 2007.

Interdites d’accès sauf autorisation spéciale délivrée par le préfet des TAAF, ces îles sont des sanctuaires de la biodiversité mondiale.

"On ne parle pas assez des TAAF, j’effectuerai un déplacement en juin dans les îles Eparses", a affirmé Madame Penchard au cours d’une conférence de presse en présentant le bilan de son action à la tête du ministère, six mois après son arrivée rue Oudinot.

"Avec l’année de la biodiversité en 2010, avons à faire valoir les atouts qu’apporte l’outre-mer dans ce domaine", a-t-elle dit. Le district des îles Eparses, constitué le 1er janvier 2007, regroupe cinq îles : quatre situées dans le canal du Mozambique, Europa (30 km2), archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India et Tromelin, au nord de la Réunion. Très prisées par les scientifiques, les trois premières bénéficient d’une présence militaire française, avec relève et ravitaillement tous les 45 jours par voie aérienne (Transall).

La quatrième est protégée naturellement (submergée à marée haute) et la cinquième accueille une station météorologique.

Les Eparses comptent 700.000 km2 de zones économiques exclusives où on trouve du thon. On y cherche aussi du pétrole. Elles jouent un rôle important dans la prévision cyclonique de la zone.

Le siège des TAAF est installé depuis 2000 à Saint-Pierre-de-la-Réunion