Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > Collectivité > Recrutement > Militaire (PARTEX)

Militaire (PARTEX)

Le ministère de la défense contribue au fonctionnement des TAAF par l’affectation d’un certain nombre de personnels en position dite de « participation extérieure » (PARTEX).
Ces personnels sont affectés soit au siège des TAAF à la Réunion, pour des séjours outre-mer d’une durée variable selon les armées, soit sur les districts austraux et antarctique, pour des séjours de 12 mois, augmentés d’un mois de trajet aller/retour en bateau.
Ils apportent aux TAAF un savoir faire d’excellence, acquis et consolidé dans des conditions souvent difficiles, ainsi que les qualités de rigueur et d’exemplarité qui caractérisent l’armée française moderne.

Visionnez le reportage réalisé par la DicoD (Délégation à l’information et à la communication du ministère de la Défense) en janvier 2012 sur les militaires en poste sur les districts austraux :


« Terres australes et antarctiques françaises : les militaires du bout du Monde » par ministeredeladefense

Personnels militaires affectés sur les districts

Les TAAF procèdent chaque année, aux alentours des mois de juillet – août à des prospections au sein des 3 armées afin de pourvoir de nombreux postes ouverts sur les districts de Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam et en Terre Adélie.
Les personnels recherchés sont principalement des sous-officiers, et pour quelques postes des militaires du rang. Les TAAF ne recrutent pas d’officiers sur les fonctions ouvertes sur le contingent « défense ». Les officiers qui souhaiteraient postuler pour un séjour dans les TAAF peuvent le faire en qualité de chef d’un district (voir la rubrique correspondante).

Les postes à pourvoir sur chaque district et par armée sont les suivants : fiches de poste consultables ici

District de l’archipel de Crozet

Armée de Terre

  • chef infrastructures (chef de service)
  • électromécanicien-frigoriste
  • plombier-chauffagiste
  • chef garage (chef de service)

Marine nationale

  • chef centrale (chef de service)
  • électricien centrale

Armée de l’air

  • chef approvisionnements (chef de service)
  • chef du service télécommunications – gérant postal (chef de service)
  • technicien télécom

District de l’archipel de Kerguelen

Armée de Terre

  • chef infrastructures (chef de service)
  • électromécanicien-frigoriste
  • plombier-chauffagiste
  • chef garage (chef de service)
  • mécanicien garage

Marine nationale

  • chef centrale (chef de service)
  • mécanicien centrale
  • électromécanicien sécurité
  • 2 électriciens
  • manœuvrier flottille (« bosco »)
  • mécanicien flottille

Armée de l’air

  • chef approvisionnements (chef de service)
  • chef du service télécommunications – gérant postal (chef de service)
  • 2 techniciens télécom

District de Saint-Paul et Amsterdam

Armée de Terre

  • chef infrastructures (chef de service)
  • chef garage (chef de service)

Marine nationale

  • chef centrale (chef de service)
  • électricien centrale

Armée de l’air

  • chef approvisionnements (chef de service)
  • chef du service télécommunications – gérant postal (chef de service)
  • technicien télécom

District de la Terre Adélie

Armée de l’air

  • chef du service télécommunications – gérant postal (chef de service)
  • technicien télécom

Acte de candidature

Pour postuler sur l’un ou plusieurs des postes faisant l’objet de la prospection annuelle, il convient de faire acte de candidature par la voie hiérarchique normale (Message de candidature…).
Pour la bonne circulation de l’information, il peut être utile de confirmer votre acte de candidature directement auprès des TAAF (DAAF, Gestion des Partex, rue Gabriel Dejean, 97410 St-Pierre) en y joignant un CV détaillé accompagné si possible d’une lettre de motivation.
De même, si vous ne voyez pas circuler la prospection dans votre unité d’affectation à la période prévue, vous êtes invité à prendre directement contact avec le chargé du recrutement militaire des TAAF pour obtenir communication des fiches des postes susceptibles de correspondre à votre profil (Second-Maître Ségolène DANTONEL : segolene.dantonel@taaf.re, 01.56.91.50.33. à partir de fin septembre 2016. D’ici là, merci de contacter Dominique GUEZENNEC).

Déroulement de la sélection

À partir des dossiers transmis par les DRH compétentes (DRH-AT, DRH-AA, DPMM), une présélection est effectuée par le service des ressources humaines des TAAF. Les candidats retenus sont alors contactés par le chargé du recrutement militaire des TAAF et sont invités à :

  • vérifier leur aptitude médicale auprès de leur médecin d’unité (ou de rattachement) en remplissant le dossier d’aptitude (disponible en téléchargement) TAAF,
  • se rendre sur Paris pour assister aux entretiens de sélection. Ceux-ci se déroulent durant les mois de novembre, décembre et janvier suivants.

Ces entretiens se déroulent sur une journée et sont composés :

  • d’un entretien RH : permettant une première approche entre les TAAF et le candidat, celui-ci vise à apprécier les motivations et les compétences du candidat au départ,
  • d’un entretien psychologique : réalisé par un psychologue civil, cet entretien vise à évaluer les capacités du candidat à vivre en communauté sur un site isolé pendant 13 mois (12 mois de séjour + 1 mois de trajet A/R).

Communication des résultats de la sélection

Après étude des dossiers et sous réserve d’aptitude médicale et psychologique, les résultats des sélections sont transmis aux DRH militaires entre les mois de janvier et avril, en vue des départs au mois d’août (via la Réunion pour les districts austraux) ou décembre (via la Tasmanie/Australie pour la Terre Adélie).
Indépendamment de la communication de la sélection par la voie militaire, les candidats sélectionnés reçoivent une lettre du service des ressources humaines des TAAF confirmant leur sélection, accompagnée du « guide pratique de l’hivernant ».

Préparation au départ

En fonction de leur spécialisation d’origine, les futurs hivernants devront effectuer des stages pour les préparer au mieux aux conditions de travail et aux équipements présents sur les districts :

⊳ Armée de l’air :

  • Stage « Gérance postale, philatélie » : pour les gérants postaux. Ce stage se déroule à l’antenne parisienne des TAAF. Durée 5 jours.
  • Stage transport de marchandises dangereuses par voie maritime « Maîtrise du code IMDG » pour les responsables approvisionnements. Ce stage se déroule à Paris. Durée : 3 jours.

Pour les techniciens télécom :

  • Stages E-SAT à VIZADA SA à Montgiscard (31). Durée : 3 jours.
  • Stage Inmarsat à l’ETNA à Le Havre (76). Durée : 3 jours.
  • Stage VSAT, PABX, phares et balises et météo se déroulent à La Réunion.
  • Stage FRP 30 IS23 Radionucléide uniquement pour le technicien télécom de Kerguelen. Ce stage se déroule au CEA à Bruyère le Chatel (91). Durée : 2 semaines.

⊳ Marine :

  • Stage HT-BT, organisé au CIN Saint-Mandrier, pour les électriciens ne possédant pas la qualification.
  • Stage FRIGO, pour le chef du service énergie, sécurité du district d’Amsterdam.
  • Stage FRP 30 IS23 Radionucléide pour l’électricien CNES de Kerguelen. Ce stage se déroule au CEA à Bruyère le Chatel (91). Durée : 2 semaines.

⊳ Armée de terre :
Aucun stage n’est organisé pour le personnel de l’armée de terre, mais la direction des services techniques des TAAF (DST) pourra demander ponctuellement à un candidat la mise à jour d’une compétence (CACES…) en fonction du programme de travaux du district.

Gestion administrative

Les TAAF sont une unité militaire à part entière. À ce titre, le personnel militaire qui y est affecté est soumis aux mêmes échéances administratives que dans une unité métropolitaine. Notation, avancement, mutation… sont donc gérés au sein des TAAF par les gestionnaires en ressources humaines militaires qui y sont affectés. Ceux-ci assurent également le relais entre les hivernants militaires et les différents centres administratifs de rattachement militaire (GSBDD La Réunion pour l’armée de l’air, CAM Paris pour la Marine et GSPI pour l’armée de terre) pour toutes questions d’ordre administratif ou financier.

Rémunération

La rémunération des militaires au titre des TAAF se compose des éléments suivants :

• une rémunération de base (solde de base) correspondant à leur classement indiciaire ;
• une indemnité mensuelle dite « indemnité de service dans les TAAF » (Code médrofim : AUST) qui varie en fonction du grade, de l’indice détenu ainsi que du district d’affectation ;
• une indemnité d’éloignement (Code médrofim : ELOI) : qui varie en fonction du grade, de l’indice détenu ainsi que du district d’affectation. Cette indemnité est payable en deux fractions, une avant le départ et une au retour.

L’indemnité de service dans les TAAF, ainsi que l’indemnité d’éloignement, calculées au prorata de la durée du séjour sur district, commencent à l’aller le jour de l’embarquement sur le bateau, et s’achèvent au retour la veille du débarquement à la Réunion ou en Tasmanie.

Les personnels militaires affectés sur un district doivent acquitter en retour :

• La contribution directe territoriale, correspondant à la fiscalité spécifique applicable aux TAAF, prélevée sur la solde par l’organisme payeur du ministère de la défense, et correspondant à 9% des revenus bruts perçus (hors indemnité d’éloignement), pendant toute la durée du contrat.
• Les frais de vivres et d’hébergement (9% du salaire brut, hors indemnités) pendant toute la durée du séjour sur le district. La Marine Nationale effectue un prélèvement mensuel sur la solde en règlement de ces frais. Pour les personnels de l’armée de Terre et de l’Air, une facture est établie par les TAAF à chaque OP dont ils devront s’acquitter.