Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > POKER II : Une campagne de prospection et d’évaluation des ressources (...)

23 juin 2010

POKER II : Une campagne de prospection et d’évaluation des ressources halieutiques à Kerguelen

Quatre ans après la première campagne d’évaluation, Poker II (POisson de KERguelen) débutera en septembre 2010.

Durant 30 à 45 jours, à bord d’un chalutier, une équipe de huit scientifiques devra évaluer l’état de la ressource halieutique du plateau de Kerguelen. Dans cette zone, la pêche est pratiquée par six armements réunionnais, soumis à la législation des Terres australes et antarctiques françaises. Le partenariat entre scientifiques, administration et professionnels de la pêche permet aujourd’hui à cette pêcherie, la deuxième de France en valeur, d’être exploitée raisonnablement et durablement.

POKER II est indispensable pour l’avenir de la pêche australe. Son objectif est d’évaluer la dynamique des populations et l’état des stocks présents dans la ZEE. Ces données, comparées à celles récoltées en 2006, permettront de dégager une vision sur l’évolution des ressources en ouvrant la possibilité de fixer des quotas pluriannuels. Elle devra également permettre d’étudier les possibilités d’exploitation d’autres poissons que la légine tels que le poisson des glaces et le colin austral.

POKER II couvrira l’intégralité du plateau péri-insulaire de la ZEE de Kerguelen et des bancs avoisinants (Skif et Kerguelen-Heard). L’équipe scientifique sera composée de 8 personnes : quatre contrôleurs des pêches, 3 techniciens ou chercheurs halieutiques sous la conduite d’un chef de mission du Muséum national d’Histoire naturelle.

JPEG - 202.8 ko

L’Austral, chalutier qui a réalisé la première campagne Poker et qui repartira en septembre pour la seconde campagne. © Taaf

Les Taaf assurent le pilotage de l’opération. Elle représente un coût de 1,8 millions d’euros et est financée par la revente des produits capturés, une subvention du ministère chargé des pêches et une contribution des armements et des Taaf .