Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Partenariat entre les TAAF et le Laboratoire de Conservation Restauration (...)

16 juillet 2014

Partenariat entre les TAAF et le Laboratoire de Conservation Restauration en Océan Indien (LaCROI)

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises ont signé récemment une convention de partenariat avec le laboratoire LaCROI (Laboratoire de Conservation Restauration en Océan Indien) pour une durée de trois ans. Cette convention succède à celle qui liait jusqu’à présent la collectivité au laboratoire LC2R de Draguignan (Laboratoire de Conservation, Restauration et Recherches).

JPEG - 95.1 ko
De gauche à droite : Sébastien Mourot, directeur de cabinet du préfet des TAAF, Nathalie Moreigneaux, chargée du patrimoine des TAAF, Jacques Rebière, responsable du LC2R et du LaCROI.

Cet accord fait en effet suite à une première convention signée en avril 2010 pour une période de quatre ans entre les TAAF et le CAV (Centre Archéologique du Var), devenu entretemps LC2R en 2012.
Cette convention possède donc une histoire.

Depuis de nombreuses années, le laboratoire entretient des relations privilégiées avec l’administration des Terres australes et antarctiques françaises, qu’il conseille dans un certain nombre d’actions patrimoniales : constitution d’une mission patrimoine (chargée de mission, VSC) avec des campagnes de terrain, rapprochement institutionnel avec la Direction des Affaires Culturelles Océan indien (Dac oI) du ministère de la culture et de la communication, réactivation de la Commission Patrimoine, intégration d’un volet patrimoine à la Commission Philatélique, identification documentaire et travail de restitution et de valorisation scientifique, notamment par l’apport des nouvelles technologies dans le recueil des données, pour ne citer que quelques actions.

Le partenariat avec le LaCROI se substitue à celui avec le LC2R, en poursuivant des objectifs cohérents avec les actions précédemment initiées : travaux d’assistance à l’équipe patrimoine des TAAF, coordination avec les partenaires, aide et conseil aux missions, sans oublier bien sûr les travaux de restauration du patrimoine historique matériel remarquable de la collectivité.

JPEG - 91.1 ko

Associé au laboratoire Arc’Antique par convention, avec un suivi scientifique de la Dac-oI et du DRASSM, le LC2R met en place le LaCROI afin de rapprocher son savoir-faire de l’Océan indien. Cette structure destinée à être pérenne sera installée sur la commune de Saint-Paul à La Réunion et prévoit une montée en puissance de ses actions auprès de l’ensemble des pays de la zone (Comores, Madagascar, Seychelles, Maurice, Réunion, Mayotte) : formation, médiation culturelle, attribution de petit matériel, restauration, conseil…

L’émergence de cette structure est la conséquence directe de la demande exprimée par les TAAF en 2010, visant à faire restaurer à Saint-Pierre de La Réunion des objets archéologiques de Tromelin. L’administration des TAAF en partage donc la « paternité ». La nouvelle structure aura un conseil scientifique regroupant des autorités culturelles, territoriales et scientifiques de la zone Océan indien, dont les TAAF seront membres de droit.

Le LaCROI permettra d’éviter à l’avenir que soient transportés en métropole les objets venant des TAAF et nécessitant un traitement, tel le chaudron phoquier rapatrié de l’île de la Possession (archipel de Crozet) et restauré par le LC2R. Ce chaudron sera d’ailleurs exposé lors des événements à venir qui marqueront le 60ème anniversaire de la collectivité (cf. 2nde photo : chaudron numérisé).