Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Présentation des nouveaux chefs de district des TAAF

18 août 2011

Présentation des nouveaux chefs de district des TAAF

Les trois nouveaux chefs des districts de Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam partiront à bord du Marion Dufresne le vendredi 19 août vers leurs territoires respectifs, où ils effectueront la relève de leurs prédécesseurs durant cette rotation de l’hiver austral. Le chef du district de terre Adélie se rendra quant à lui en Antarctique, en décembre, à bord de l’Astrolabe.

JPEG - 141.4 ko
De gauche à droite : Arnaud Quiniou, chef de district de terre Adélie, Pierre Miollan, chef de district de Crozet, Patrick Haon, chef de district de Kerguelen et Eric Vialette Anchen, chef de district d’Amsterdam

Les chefs de district sont les représentants du préfet des TAAF dans les différents territoires qui composent la collectivité. Leur rôle prioritaire est de diriger les bases australes et antarctique. En liaison permanente avec les services centraux des TAAF installés à St-Pierre de la Réunion, qui leur apportent le soutien juridique, administratif, social ou technique nécessaire, ils y assurent, par délégation du préfet des TAAF, des missions de souveraineté et de suivi de la bonne exécution des programmes logistiques, scientifiques et de préservation de l’environnement.

Pierre MIOLLAN, nouveau chef du district de l’archipel de Crozet
Ancien officier de carrière. En expatriation depuis 2004.
51 ans, marié sans enfants

En 1975, Pierre Miollan débute son parcours professionnel en tant que mécanicien de bord dans la marine marchande. Il entame ensuite une carrière militaire en qualité d’officier de carrière de 1978 à 2004, qui le conduit à servir successivement à Bayonne dans les forces spéciales, à Montpellier puis Marseille dans la gestion des ressources humaines, pour terminer à Paris comme responsable du réseau juridique de la région Ile de France et de l’outre-mer. Titulaire d’un niveau I en gestion des ressources humaines et d’un troisième cycle en droit, il a effectué de nombreux séjours à l’étranger et dans les DOM-TOM. De 2004 à 2007, il exerce au Koweït la fonction de directeur administratif au profit de la société DCI (Défense Conseil International), branche Cofras (Compagnie française d’assistance spécialisée). Depuis 2007, il assure la gestion de sites en contexte difficile, au Kosovo, au Tchad et au Liban dans le cadre de l’initiative CAPES (Capacités Additionnelles Par l’Externalisation du Soutien des forces françaises) sous l’autorité de l’EDA (Economat des armées). Il s’engage aujourd’hui auprès des Terres australes afin de concilier l’exigence de son passionnant métier et le véritable défi humain que représente la découverte d’un des derniers archipels encore sauvage de notre planète.

Patrick HAON, nouveau chef du district de l’archipel de Kerguelen
Capitaine de sapeurs-pompiers professionnels
Officier chargé de la prévision, de l’opération et de la communication départementale
43 ans, célibataire sans enfants

Le parcours professionnel de Patrick Haon est largement consacré à la sécurité et au secours des personnes. En 1992, il intègre l’Etat Major départemental de la Savoie. Ses affectations successives l’amènent à gérer des équipes de renforts saisonniers en Montagne, à créer et manager l’équipe départementale de surveillance des baignades, à assurer des recrutements et des formations, ou encore à suivre les aspects juridiques et les relations avec les élus. Entre 2002 et 2011, Patrick Haon assure la gestion de centres de secours ainsi que la communication et le protocole (création de site internet, éditions, relations avec la presse, cérémonies …) du corps départemental des sapeurs-pompiers de la Savoie (420 professionnels et 1900 volontaires) puis du SDIS de Savoie. Il est auteur de deux ouvrages sur le sauvetage aquatique. Élu municipal pendant 10 ans et administrateur à l’Opac (Office public d’aménagement et de construction) de Savoie, il a également effectué plusieurs missions de secours international après des séismes ou tsunamis et des missions de coopération avec des pays d’Asie et d’Afrique du nord. Son parcours est également marqué par un premier séjour dans les TAAF en tant que chef du district de l’archipel de Crozet en 2008-2009. Une expérience qu’il a souhaité partager avec les Savoyards en organisant en 2010, en partenariat avec la ville de Chambéry et les TAAF, l’exposition « les manchots de la République ».

Eric VIALETTE ANCHEN, nouveau chef du district des îles de Saint-Paul et Amsterdam
Responsable achat/supply chain chez Orange Réunion
45 ans

Natif de Bordeaux, Eric Vialette Anchen est diplômé en lettres et titulaire d’un troisième cycle de gestion. Il débute son parcours professionnel dans de grandes entreprises de services dans des fonctions commerciales puis marketing. En 1997, il intègre France Télécom. Au sein des services de téléconférences, il est d’abord ingénieur d’affaires grands comptes, puis responsable marketing. Il évolue ensuite vers des postes de chef de projet et de responsable stratégie. Après avoir obtenu un MBA à la Sorbonne, il se spécialise dans les Achats et devient successivement responsable des achats généraux puis acheteur mobiles. Il occupait avant d’accepter la mission de Chef de District le poste de responsable des achats et supply chain au sein d’Orange Réunion. Les domaines de compétence d’Eric Vialette Anchen sont voisins des attributions d’un chef de district, en particulier en ce qui concerne le management, la gestion de projets ou encore l’approvisionnement. A titre personnel, sa passion pour la photo et l’outdoor devrait lui permettre de s’exprimer pleinement à Amsterdam.

Arnaud QUINIOU, nouveau chef de district de terre Adélie
Commandant de sapeurs-pompiers professionnels
Officier en charge des opérations au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC), direction de la sécurité civile
39 ans, célibataire

Breton d’origine, mais ayant grandi à Paris, ce sapeur-pompier est un marin dans l’âme. A 18 ans, il embarque à bord du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc et fait son premier tour du monde. Deux ans plus tard, il débute des études de géographie à la Sorbonne et devient sapeur-pompier aux Mureaux, dans les Yvelines, où il fait définitivement le choix de l’engagement au service de la collectivité en qualité de soldat du feu.

Titulaire d’une maitrise de géographie et d’un DESS de droit de la sécurité civile et des risques, il intègre en 2003 l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers. La première partie de sa carrière d’officier est entièrement consacrée à l’action et au commandement des opérations de secours, principalement autour de Versailles. En 2007, la soif de nouveaux horizons et le souhait de se voir confier d’autres responsabilités l’amènent presque naturellement à postuler aux TAAF, où il effectue un premier séjour en qualité de chef du district des îles de Saint-Paul et Amsterdam. A son retour en métropole, il rejoint la direction de la sécurité civile, au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises où il chargé de l’information gouvernementale et de la gestion des moyens nationaux de la sécurité civile. Il est engagé à plusieurs reprises en Afrique subsaharienne pour soutenir l’action humanitaire de l’Union européenne et des Nations-unies. Il pratique le ski de randonnée et se passionne pour le cinéma.