Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > Missions > Protéger la nature et l’environnement > Les îles Eparses > Projet du 10e FED régional / Océan Indien : gestion durable du patrimoine (...)

Projet du 10e FED régional / Océan Indien : gestion durable du patrimoine naturel de Mayotte et des îles Eparses

Le présent projet est financé par l’Union européenne.

JPEG - 49.6 ko
Afin de préserver l’exceptionnel patrimoine naturel marin de Mayotte et des îles Eparses, le Conseil Départemental de Mayotte et les TAAF, respectivement chargées de l’administration de ces territoires insulaires de l’océan Indien, se sont engagés dans le cadre du 10e Fond Européen de Développement (FED) régional à construire ensemble une « Gestion durable du patrimoine naturel de Mayotte et des Iles Éparses ». Ce programme vient renforcer la stratégie commune de préservation déjà initiée par la création de deux parcs naturels marins adjacents, ceux de Mayotte et des Glorieuses. Les objectifs consistent à (i) réaliser des campagnes d’inventaire de la biodiversité des zones marines potentiellement visées par les activités de pêche, (ii) établir des stations de suivi de l’état de santé des écosystèmes, (iii) développer des indicateurs permettant d’évaluer l’impact des activités anthropiques sur ces derniers et (iv) renforcer les compétences en matière de suivi des pêcheries côtières et hauturières. La réalisation de ces actions permettra in fine de mettre à disposition des outils d’évaluation et d’aide à la décision nécessaires à la gestion durable des ressources marines et côtières de ces territoires.

Le Conseil Départemental de Mayotte et les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) mènent depuis plusieurs années une stratégie commune de préservation de la biodiversité régionale ayant notamment aboutie par la création de deux parcs naturels marins adjacents dans le nord du canal du Mozambique : celui de Mayotte et celui des Glorieuses, respectivement créés en janvier 2010 et février 2012.

Les modalités de mise en œuvre du 10e FED régional / Océan Indien ont été entérinées dans une convention de financement « tripartite » signée le 26 mars 2015 par les TAAF, le Conseil Départemental de Mayotte et l’Agence Française de Développement. Huit actions en faveur de la préservation du patrimoine naturel marin des deux territoires ont ainsi été identifiées et mises en œuvre à hauteur de 3 850 000 Euros pour atteindre cet objectif ambitieux. Les partenaires de ce projet sont l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer), le Centre Universitaire de Recherche et de formation de Mayotte (CUFR), le Muséum National d’Histoire Naturel (MNHN), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) représentée par les parcs naturels marins de Mayotte et des Glorieuses.

JPEG - 89.5 ko

La phase de mise en œuvre du programme est aujourd’hui engagée pour l’ensemble des fiches techniques, qui se déclinent de la manière suivante :

Fiche technique 1. Estimation de biomasse halieutique des bancs du Geyser, de la Zélée et de l’Iris
Fiche technique 2. Inventaire de la biodiversité des monts sous-marins et des pentes externes de Mayotte et des îles Eparses
Fiche technique 3. Inventaire et suivi des récifs coralliens de Mayotte et des îles Eparses
Fiche technique 4. Formation d’observateurs des pêches embarqués
Fiche technique 5. Formation d’enquêteurs de pêche côtière
Fiche technique 6. Etablissement d’un état des lieux de la qualité des eaux marines et formation d’agents
Fiche technique 7. Mise en place de bases de données, de protocoles et d’indicateurs pour le suivi-monitoring
Fiche technique 8. Valorisation des résultats sur le plan local et régional

A ce jour, 10 campagnes océanologiques d’acquisition de connaissances ont été réalisées avec succès et les activités de formations sont achevées. Le projet du 10ème FED entre à présent dans sa seconde phase opérationnelle qui porte majoritairement sur les activités de traitement et de valorisation des résultats produits au bénéfice des gestionnaires des territoires, et ce notamment à travers la tenue d’ateliers de mise en discussion des résultats et de réflexion sur la définition et la mise en place des protocoles de suivi et mesures de gestion.

Site de la délégation de l’UE et de l’Office de coopération EuropeAid : https://ec.europa.eu/europeaid/

La présente publication a été élaborée avec l’aide de l’Union européenne. Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité des TAAF et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.