Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Renouvellement du dispositif conventionnel du patrouilleur des affaires (...)

23 septembre 2013

Renouvellement du dispositif conventionnel du patrouilleur des affaires maritimes OSIRIS pour trois nouvelles années

Renouvellement du dispositif conventionnel du patrouilleur des affaires maritimes OSIRIS pour trois nouvelles années.

JPEG - 65.5 ko

Communiqué du 23 septembre 2013 publié sur le site web de la Direction de la Mer Sud océan Indien (DM SOI) :

Xavier BRUNETIERE, secrétaire général de la préfecture de La Réunion, Yannick LAURI, président du GIE Protection Légine Ressources Halieutiques, et Eric LEVERT, directeur de la mer Sud Océan Indien, ont signé le renouvellement du dispositif conventionnel du patrouilleur OSIRIS ce lundi 23 septembre en fin d’après midi dans les salons de la Préfecture à Saint-Denis.

JPEG - 38 ko

Le patrouilleur des affaires maritimes OSIRIS est exploité selon un partenariat public-privé pour effectuer la surveillance maritime dans les eaux bordant les Terres australes et Antarctiques françaises (TAAF) et les Îles Éparses. Ce partenariat associe l’État (le préfet de La Réunion, en charge de la police des pêches en océan Indien, le préfet des TAAF, en charge de la réglementation des pêcheries dans les zones économiques exclusives des TAAF, la direction de la mer Sud Océan Indien, propriétaire du navire) et les armateurs travaillant dans ces eaux, regroupés dans le groupement d’intérêt économique Protection Légine et Ressources Halieutiques (GIE PLRH).

Le dispositif conventionnel qui permet d’organiser au plan juridique et financier l’exploitation de ce navire arrive à expiration à la fin de cette année. Un nouveau dispositif conventionnel est conclu pour une nouvelle période de 3 ans, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016.

Construit en 1968, l’OSIRIS aura 48 ans en 2016. Compte tenu des exigences de la navigation dans les mers australes et de l’impératif de maintenir un haut degré de sécurité, il ne pourra plus être exploité en tant que navire de surveillance sous pavillon français au-delà de cette date. Un groupe de travail a été constitué, sous l’égide de la direction de la mer pour réfléchir et émettre des propositions sur son remplacement. Ses conclusions seront rendues pour la mi-octobre 2013.

L’OSIRIS patrouille en mer entre 200 et 250 jours par an.

JPEG - 27.3 ko

Contact :
Direction de la mer Sud Océan Indien (DMSOI)
Tél. : 02 62 90 19 60
Mél. : dm-soi@developpement-durable.gouv.fr