Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Signature de la convention de partenariat entre les TAAF et les hôpitaux du (...)

18 octobre 2014

Signature de la convention de partenariat entre les TAAF et les hôpitaux du pays du Mont Blanc

En marge du festival Le Grand Bivouac, qui s’est tenu du 16 au 19 octobre 2014 à Albertville, Cécile Pozzo di Borgo, le préfet, administrateur supérieur des TAAF, et Stéphane Massard, le directeur des hôpitaux du pays du Mont Blanc, ont signé une convention de partenariat entre la collectivité des TAAF et les hôpitaux de Sallanches et de Chamonix (Haute-Savoie).

Cette convention de formation des équipes médicales des TAAF à la prise en charge des secours dans des conditions extérieures particulièrement difficiles, telles qu’on les rencontre dans les territoires austraux et antarctique, a été mise en place à l’initiative du Dr Frédéric Champly, médecin urgentiste et responsable de la médicalisation des secours en montagne, ancien hivernant à Kerguelen (médecin adjoint) et en Terre Adélie (médecin et chef de district).

Le cadre particulier des territoires des TAAF génère en effet des contraintes et difficultés à l’intervention du médecin hors de la base, telles qu’assurer seul la direction des secours et des soins, disposer d’un matériel et d’un personnel en quantité restreinte, se déplacer à pied parfois à plusieurs jours de la base…

JPEG - 110.7 ko
De gauche à droite : Dr Frédéric CHAMPLY, Stéphane MASSARD, directeur des Hôpitaux du pays du Mont Blanc, Cécile POZZO di BORGO, préfet administrateur supérieur des TAAF, Dr Marc KOENIG, médecin de l’unité médicale de haute montagne et formateur et Vincent FRANCOIS, guide de haute montagne et instructeur au CNISAG.

Suite à ce constat, il est apparu nécessaire de préparer au mieux les médecins partants grâce à un stage théorique et pratique (salle de cours à l’hôpital, station de secours de Chamonix et glacier de Tré-la-tête) d’une semaine avant le départ, organisé sur le site de Chamonix avec l’aide technique du centre national d’instruction au ski et à l’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG), qui a fourni deux guides secouristes pour enseigner et encadrer la partie spécifique du secours en terrain périlleux.

La première session de formation s’est déroulée fin septembre 2014 pour les médecins partants à l’OP3-2014 du Marion Dufresne (début novembre 2014).