Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Surveillance des îles éparses : deux bateaux en infraction à Bassas da (...)

31 mai 2012

Surveillance des îles éparses : deux bateaux en infraction à Bassas da India

Lundi 28 mai, l’Albatros, patrouilleur des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), a surpris deux bateaux à Bassas da India, une des cinq îles éparses administrées par les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Les deux bateaux étaient au mouillage : le Ponty, yacht à moteur battant pavillon sud-africain avec 7 personnes à son bord, et l’Aïda, voilier battant pavillon allemand avec un équipage de deux personnes. L’administration des TAAF n’ayant accordé aucune autorisation de mouillage à ces unités, une mission de visite a été diligentée en coordination avec le CROSSRU (Centre régional opérationnel de surveillance et de secours de la Réunion) et les FAZSOI. L’équipe d’intervention de l’Albatros s’est rendue à bord pour vérifier s’il y avait eu une action de pêche ou de pillage d’épave. Bien que cette visite n’ait rien révélé dans ces domaines, un procès verbal de renseignement a cependant été établi à l’issue des opérations et il a été enjoint à ces deux bateaux, mouillés sans autorisation, de faire route.

JPEG - 91 ko

Bassas da India est une île corallienne en formation qui présente la particularité d’être recouverte par la mer à marée haute. Son tombant et son lagon présentent une biodiversité marine exceptionnelle (requins notamment). Très mal cartographiée pendant des années, elle a aussi été un piège pour les navigateurs et nombres d’épaves témoignent de sa dangerosité. Faisant partie des ZEE françaises dans le canal du Mozambique, elle est aujourd’hui classée en réserve naturelle par un arrêté du préfet des TAAF.

L’intervention de l’Albatros à bord de ces navires non déclarés rappelle que toute activité et tout mouillage doivent être autorisés par l’administration des TAAF dont la mission est de préserver ce biotope exceptionnel dans l’océan Indien.

Bien qu’inhabitée, l’île de Bassas da India fait l’objet, comme les autres îles du reste, d’une surveillance continue des TAAF avec le concours du CROSSRU et des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien afin de protéger cette zone fragile des pilleurs d’épave et des tours opérateurs qui cherchent à y pratiquer de manière illicite la pêche au gros, la pêche sous-marine ou la plongée loisir.

Tout savoir sur les conditions d’accès et de mouillage dans les îles éparses