Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > TAAF - Europe : Conférence ministérielle de l’OCTA et Forum UE-PTOM du 4 au 6 (...)

6 décembre 2013

TAAF - Europe : Conférence ministérielle de l’OCTA et Forum UE-PTOM du 4 au 6 décembre 2013 à Bruxelles

Dans le cadre des relations avec l’Union Européenne, les TAAF ont participé à la Conférence ministérielle de l’OCTA (l’association des Pays et Territoires d’Outre-Mer) le 4 décembre, ainsi qu’au 12ème Forum UE-PTOM les 5 et 6 décembre 2013 à Bruxelles.

La Conférence ministérielle de l’OCTA s’est tenue le 4 décembre 2013 à Bruxelles sous la présidence de M. Stéphane Artano, Président de l’OCTA et Président du Conseil territorial de Saint-Pierre-et-Miquelon, et a porté sur le thème transversal de l’innovation (l’édition 2012 ayant été consacrée à la croissance verte).
>> Plus d’information sur le site web de l’OCTA

Les chefs de délégation des PTOM lors de la photo de groupe de la Conférence ministérielle de l'OCTA.

Le 12ème Forum UE-PTOM précède l’année 2014 qui marquera le début d’une nouvelle étape dans les relations entre l’Union Européenne et les PTOM (Pays et Territoires d’Outre-Mer) puisque l’actuelle Décision d’Association Outre-mer (DAO), datant de 2001, expirera le 31 décembre 2013.

Ainsi, organisé à la suite de la Conférence ministérielle OCTA, le 12ème Forum UE-PTOM a réuni un large éventail de parties prenantes : ministres et représentants des PTOM, représentants des PTOM en Europe, représentants de la Commission européenne, députés européens et experts en innovation et compétitivité. Monsieur Andris Piebalgs, Commissaire européen en charge du développement, a notamment pris part au Forum, à l’instar de M. Victorin Lurel, Ministre des Outre-Mer (France).
Leur présence a été l’occasion de discuter de la nouvelle Décision d’Association Outre-mer et de sa prochaine mise en œuvre.

JPEG - 50 ko
Pascal Bolot, le préfet, administrateur supérieur des TAAF, lors de son discours visant à présenter la situation particulière des TAAF en tant que PTOM. 

A l’aube de ces nouveaux défis à relever, les TAAF aspirent à contribuer aux objectifs prioritaires fixés par la Commission européenne (notamment dans le domaine environnemental) et souhaitent que soient prises en compte les spécificités de ce territoire atypique (disparité territoriale importante, absence de population permanente etc.) dans les futurs programmes de financement, dont le FED (Fond Européen de Développement) est l’un des plus importants.

Pour en savoir plus sur le sujet :