Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Un stage "police des pêches" au siège des TAAF les 23 et 24 septembre (...)

26 septembre 2014

Un stage "police des pêches" au siège des TAAF les 23 et 24 septembre 2014

Un stage "police des pêches" a été organisé par le bureau "action de l’Etat en mer"(AEM) les 23 et 24 septembre au profit des états-majors des navires de la Marine nationale basés à La Réunion.

Les navires de la Marine sont en effet appelés à effectuer des missions de surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) françaises et de contrôle des pêches dans ces eaux à la biodiversité sensible et souvent menacées par la pêche illicite.
Le stage, dont la première partie s’est déroulée au siège des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) à Saint-Pierre de La Réunion, devait permettre aux officiers de la Marine de se munir des informations et des outils nécessaires pour exercer leurs responsabilités.

Cette réunion annuelle a ainsi permis de sensibiliser les nouveaux commandants aux procédures, difficultés et enjeux de leurs missions en leur présentant le monde de la pêche, les problématiques juridiques auxquelles ils allaient être confrontés et les enjeux plus que nécessaires associés à la préservation de l’environnement et à la pérennisation de la ressource.

Les officiers ont apprécié ce moment d’échange et se sont déclaré intéressés pour renouveler ce stage l’an prochain à l’occasion de la venue des nouveaux arrivants. Les discussions devraient s’avérer très utiles avant la projection des navires de patrouille sur les théâtres des mers australes ou du Canal du Mozambique.

A cette occasion, le préfet Pascal Bolot appelé à d’autres fonctions, a fait ses adieux aux forces marines de l’Océan indien, en rappelant l’importance capitale de leur action pour affirmer la souveraineté de la France dans ces eaux lointaines et pour préserver à l’avenir le sanctuaire de biodiversité que représentent les territoires terrestres et maritimes des TAAF.