Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Une nouvelle campagne d’été pour la réserve naturelle nationale des Terres (...)

2 novembre 2018

Une nouvelle campagne d’été pour la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises

Comme chaque année au mois d’octobre, les agents de la collectivité des TAAF s’activent à la préparation de la 3e rotation annuelle du Marion Dufresne dans les Terres australes françaises sur laquelle embarqueront, aux côtés de nombreux scientifiques d’organismes de recherche nationaux, la nouvelle équipe d’agents de terrain de la Réserve naturelle.

JPEG - 167.6 ko
Agents de terrain et agents du siège de la Réserve naturelle, au départ pour la campagne d’été 2018-2019

Les missions qui attendent les agents naturalistes de la Réserve naturelle pour cette campagne d’été 2018-2019 s’inscrivent dans la continuité des actions menées chaque année : suivis de la flore et des communautés végétales, des oiseaux et mammifères marins, des espèces animales introduites et des milieux marins côtiers. Afin de leur apporter les connaissances relatives aux spécificités du territoire, les sensibiliser au rôle de la Réserve naturelle, et les former aux différents protocoles et missions qu’ils devront mettre en œuvre au cours de leur hivernage sur les districts austraux, ces nouveaux agents sont accueillis au siège des TAAF depuis le 22 octobre pour deux semaines de formation.

La formation se poursuit jusqu’au départ du Marion Dufresne II, qui appareillera le 3 novembre et acheminera les agents de terrain jusqu’à Crozet, Kerguelen ou Amsterdam, en fonction de leur district d’affectation. Au cours de ce voyage, ils seront accompagnés par les agents du siège de la Réserve naturelle, avant de retrouver leurs prédécesseurs pour un mois de passation sur le terrain.

JPEG - 116 ko
Présentation des TAAF par Cédric Marteau, directeur de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises

Impatients de leur prochaine rencontre avec les îles australes, ces nouveaux agents sont d’ores et déjà des « ambassadeurs » de la candidature des Terres et mers australes françaises au patrimoine mondial de l’Unesco.

JPEG - 126.7 ko