Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Visite au Mozambique des représentants de la France de l’océan Indien, du 25 (...)

9 novembre 2015

Visite au Mozambique des représentants de la France de l’océan Indien, du 25 au 29 octobre 2015

Les préfets de La Réunion et de Mayotte et le préfet administrateur supérieur des TAAF se sont rendus en visite de prospection au Mozambique du 25 au 29 octobre (Maputo - Pemba), accompagnés par le commandant supérieur des FAZSOI, l’ambassadeur délégué à la coopération dans la zone et avec le soutien de l’ambassadeur de France à Maputo. Cette visite d’une délégation unie de la France de l’océan Indien est la première de ce genre.

Les préfets ont été reçus par trois ministres : le ministre de la Mer, des Eaux intérieures et des Pêches ; le ministre de la Science et de la Technologie, de l’Enseignement supérieur et technique professionnel ; le ministre de la Culture et du Tourisme. Ils se sont également entretenus à Pemba avec la gouverneure de la province de Cabo Delgado.

L’objectif affiché de faire connaître la France de l’océan Indien, la France et l’Europe de proximité, aux autorités mozambicaines, a été pleinement atteint. Ce déplacement a permis de dessiner des projets communs dans différents domaines.

L’action de l’État en mer
Le ministre de la mer s’est montré particulièrement intéressé par le développement d’une coopération dans le domaine de l’action de l’État en mer et a manifesté son souhait de visiter rapidement les territoires français de la zone. Une séance de travail fructueuse a été tenue en présence de son secrétaire permanent, mettant en lumière des perspectives de coopération dans le domaine de la surveillance des pêches, du sauvetage en mer et de la préservation de l’environnement et des ressources halieutiques. Un projet de coopération en matière de gestion des aires marines protégées a été amorcé avec les TAAF sur le parc des Quirimbas (Pemba).

La coopération universitaire
Un Memorandum of understanding (MoU) signé par le président de l’Université Eduardo Mondlane et le vice-président en charge des relations internationales de l’Université de La Réunion a posé les bases d’une collaboration concrète dans les domaines des sciences marines, du droit comparé et du français langue étrangère. Des contacts ont été noués également avec le directeur des services du centre universitaire de Mayotte.

La Coopération sanitaire
Des perspectives concrètes de coopération en matière de santé avec l’institut de cardiologie de Maputo (formation en chirurgie cardiaque), et de gestion hospitalière avec les hôpitaux de Maputo et Pemba (structuration hospitalière), ont pu être définies avec le CHU Réunion et le CH Mayotte.

La connectivité
Développements portuaires et liaisons aériennes ont été au cœur des échanges économiques, le Grand Port Maritime, la CMA CGM et Air Austral accompagnant la délégation. Des perspectives de développement à court terme ont été abordées, notamment concernant Mayotte et Pemba.

La coopération culturelle
L’ensemble des champs culturels a été étudié dans une perspective de coopération. Les échanges sont d’ores et déjà renforcés par le projet porté par la DAC-OI de mise en valeur du Jardin de la mémoire à Ilha de Moçambique et son rapprochement avec la ville de Saint-Denis dans le cadre de la « route de l’esclavage ».

Un projet de gestion forestière
Un projet de coopération en matière de gestion forestière durable est amorcé avec les autorités mozambicaines (exploitation, transformation, agro-foresterie et replantation), adossé sur le groupe réunionnais Fibres OI implanté à Quélimane. Il s’appuiera également sur l’expertise de l’ONF Réunion, ONF International (qui pourrait s’implanter à La Réunion) et du groupe réunionnais FAGES.

Un projet de coopération sur la Biodiversité et le Changement Climatique
En ce qui concerne les TAAF plus spécifiquement, les premières pierres d’un partenariat ont été posées avec le Parc des Quirimbas, dans le cadre de la construction par les TAAF de leur XIe FED régional PTOM sur le thème de l’ « observation de la Biodiversité et du changement climatique ».
Au travers des différentes rencontres (Gouverneur de la province de Cabo Delgado, Directeur et agents du Parc National des Quirimbas, Directeur de l’ANAC, Recteur de l’Université Lùrio de Pemba, etc.), un intérêt commun a été identifié à étendre le périmètre du projet précité au Parc des Quirimbas au travers d’une coopération régionale. La mise en place d’observatoires (inventaires initiaux et installation de stations de suivi de la biodiversité, dispositifs de suivi des usages) est, en effet, un des objectifs phares du Parc. L’extension d’un tel réseau d’observation avec des méthodes identiques permet entre autre de comparer l’évolution des écosystèmes entre milieux anthropisés et non anthropisés et de suivre l’évolution de leur état de santé face aux pressions naturelles (effet du changement climatique) et anthropiques.

JPEG - 102.3 ko
Parc National Quirimbas

C’est pour affiner les axes de ce partenariat qu’une visite du Parc a été organisée dans les derniers jours de cette visite officielle au Mozambique. Ainsi, le préfet des TAAF, son équipe et le commandant supérieur des FAZSOI, se sont rendus sur l’île d’Ibo, où ils ont été reçus par une représentante officielle du district d’Ibo et des gestionnaires du Parc national de Quirimbas.

Une visite de quelques heures sur les sentiers de l’île et en bateau le long de ses côtes a permis à la délégation d’appréhender la richesse patrimoniale, à la fois naturelle et culturelle, de cette île ainsi que de constater les nombreuses similitudes entre les deux territoires tant sur le plan des écosystèmes présents que des enjeux de conservations et développement des connaissances, confirmant ainsi l’intérêt du développement de coopérations régionales sur ces sujets partagés.

Personnalités rencontrées
M. Silva Armando Dunduro, ministre de la Culture et du Tourisme
M. Jorge Olívio Penicela Nhambiu, ministre de la Science et de la Technologie, de l’Enseignement supérieur et technique professionnel
M. Agostinho Salvador Mondlane, ministre de la Mer, des Eaux intérieures et des Pêches
Mme Celmira Silva, gouverneure de la province de Cabo Delgado.